Vastgoedrecht - laon
Enfin: l’avocat à nouveau premier juge dans une affaire.
11-03-2016
Toon alles

En fuite

Refugee appeal

La-On fournit du soutien financier à la ville de Gand pour l’accueil de réfugiés.  Il est difficile de comprendre ce qu’un réfugié a vécu. Non seulement il doit tout abandonner pour entreprendre un voyage risqué, mais une fois bien arrivé, sa vie entière doit être reconstruite.  L’histoire de Mutjaba Haidari prouve que là où il y a de la volonté, il y a un chemin. Quel que soit la longueur de ce chemin.  

Mutjaba Haidari n’a encore que 19 ans, mais a déjà tellement vécu… A 14 ans, il fuit l’Afghanistan et entreprend, seul, le voyage vers la Belgique. Depuis août, le CPAS aide Mutjaba à trouver du travail. « J’apprends le métier d’installateur sanitaire en formation à temps partiel », dit-il en Néerlandais correct, appris en cours du soir. « Je vais à l’école deux jours par semaine. Les trois autres jours, j’ai stage. J’accompagne le chef d’équipe pour effectuer du travail sanitaire. J’aime beaucoup ça et j’apprends vite. » Plus tard, Mutjaba aimerait pratiquer son métier dans une entreprise.

L’assistante sociale suit Mutjaba depuis ses 16 ans. Tous les quelques mois, elle l’aide avec ses papiers et ses factures. Mutjaba est très indépendant et tout se passe bien à l’école. Il était juste difficile de trouver un endroit où faire son stage. Heureusement, il pouvait compter sur le centre de la formation et de l’emploi du CPAS.

Mutjaba se fait également assister dans son habitation. Un coach d’habitation l’aide à organiser son ménage. Des accords concernant le nettoyage, la sortie des ordures,… assurent que Mutjaba peut habiter tout seul et se construire une vie.

Mutjaba progresse vite. Ses accompagnateurs estiment qu’il aura terminé ses études d’ici la fin de l’année. Après cela, il pourra commencer à travailler chez un employeur.