Médiation

La médiation a vu le jour en Amérique, mais est de plus en plus utilisée en Belgique, aussi bien par des clients particuliers que des professionnels. Mais comment fonctionne précisément une médiation dans le cadre d’un conflit professionnel?

Une médiation est donc un processus visant à transformer un modèle de conflit en modèle de solution, et ce pour aboutir à une situation win-win pour toutes les parties.

Paul Cools
Partenaire

En quoi consiste une médiation?

Lorsque des personnes sont en conflit et ne trouvent pas de solution ensemble, elles se tournent généralement vers un tribunal. Néanmoins, lorsque ce dernier tranche un litige, cela entraîne quelques problèmes.

Bien souvent, un procès est :

  • un processus lent;
  • une solution onéreuse;
  • un trajet particulièrement stressant;
  • une situation débouchant sur un gagnant et un perdant.

Dans le cadre d’un procès, le tribunal prononce un jugement pour ou contre les parties. Lors d’une médiation, les parties examinent ensemble quelle serait la meilleure solution pour chacune d’entre elles.

Dans ce cas, aucune décision n’est prononcée par le tribunal, mais les parties en conflit cherchent une solution sur une base volontaire. Une telle médiation est toujours supervisée par un médiateur impartial.

Comment lancer une médiation?

Lorsque différentes parties sont en conflit, le rôle du médiateur impartial consiste à écouter et clarifier le point de vue de toutes les parties. Qu’est-ce qui est important pour telle partie? À quelles exigences doit satisfaire telle autre partie pour parvenir à une solution correcte?

 

Ensuite, il propose plusieurs solutions possibles, qui sont discutées en présence de toutes les parties.

Quels sont les ingrédients d’une médiation réussie?

Selon le Prof. Alain Verbeke (KU Leuven/Harvard University), les caractéristiques d’une médiation réussie se résument par l’acronyme VCAM. C’est-à-dire:

1

Volonté

Les parties doivent pouvoir abandonner le processus à tout moment. La recherche d’une solution n’est possible que grâce à la volonté de collaborer.

2

Confidentialité

Tout ce qui est dit et défini dans le cadre d’une médiation est confidentiel.

3

Autonomie

Les parties doivent chercher elles-mêmes une solution. Le médiateur ne peut donc pas rendre de décision quant à une éventuelle solution.

4

Multipartialité

La tierce partie qui supervise la médiation est un expert indépendant, neutre et impartial.

Combien de temps dure la médiation?

Qu’est-ce qui est important pour la partie A? Quelle solution serait optimale pour la partie B? Comment négocier en vue d’aboutir à une solution et une situation win-win pour toutes les parties?

La législation belge prévoit une période de base de trois mois. Celle-ci suffit. Le délai est parfois un peu juste pour les affaires complexes, mais néanmoins atteignable. Dans 95 % des affaires que nous avons traitées en tant que médiateur, une solution a été trouvée dans ce délai.

Vous cherchez une méthode efficace pour résoudre un conflit, moins onéreuse et plus rapide qu’un procès traditionnel? La-on dispose de l’expertise requise pour agir en tant que médiateur agréé dans les situations conflictuelles les plus complexes.

Le fait que la médiation soit plus rapide ne signifie pas que tout peut être réglé en une seule séance. Le médiateur prend d’abord le temps de discuter avec chaque partie séparément. Ensuite, il rassemble toutes les parties pour discuter des différentes possibilités et parvenir à un accord.

Vous cherchez une méthode efficace pour résoudre un conflit, moins onéreuse et plus rapide qu’un procès traditionnel? La-on dispose de l’expertise requise pour agir en tant que médiateur agréé dans les situations conflictuelles les plus complexes.

Contactez-nous pour plus d’informations sur la médiation.